MOKI 400 RADIAL NOTICE FRANCAISE et retour d'expèrience



MOKI 400
RADIAL

 

Interprétation  de la notice fournie avec le moteur (merci aux amis qui m’ont aidé)

Plus mes infos personnelles

 

Tout ce qui suit est donné à titre indicatif et dans un pur esprit modéliste.

En aucun cas je ne peux être tenu responsable des problèmes qui pourraient vous arriver ainsi que la société AIRWORLD qui distribue le moteur et la société MOKI qui le fabrique.

 

Spécifications techniques

 

En orange mes infos personnelles

Le moteur totalise 20 vols sur le WACO de 4m et de 60 kg avec une 39 x 16 puis 39 x 18

A l’heure où j’écris ces lignes la 39 X 20 XOAR n’a été essayée qu’au sol je vous tiendrai au courant des vols courant 2009

 

cylindrée

400 cm cube

puissance

env. 23 CV

poids silencieux annulaire inclus

9600 g (modèle essence)

ajustage carburateur (haut / bas régime)

                                      H / L

1,75 / 1,25 tours

3    /   1, 5  après 20 vols avec 39X18

même ouverture avec 39 X 20

hélice recommandée

Menz 2 pales 39 x 21       3800 tours/min

 

Xoar 2 pales 39 X 20        3650 au sol

 

carburant recommandé

Aspen 2T Sprit Mix 1 :50 (= Aspen carburant deux temps, mélange 1 :50)

 

Sans plomb 98  avec 2% huile Motul 800 Racing

Pour ceux qui en doutent nous n’avons jamais serré de moteur avec cette huile avec des  titan , limbach , weastlake, 3W, et MOKI

 

diamètre maximal

355 mm

 

   

Remarques générales

 

Le moteur MOKI 400 a été développé spécifiquement pour le modélisme comme moteur étoile à 4-temps avec un  poids minimal, aux dimensions et à la puissance défiant toute concurrence. Le  moteur a été conçu avec un  faible nombre de tours et un couple  élevé.

 Le diamètre maximal de 350 mm permet l’installation aux maquettes à l’échelle de 1:3 jusque à 1:2 pesant jusqu’ à 80 kilos. Le silencieux annulaire produit un son incomparable, qui va donner un bruit de fond très réaliste.

 

L’aspiration du mélange de carburant s’effectue avec un carburateur à pompe par dans le carter et la par les tubes d’admission via les soupapes directement aux cylindres. Ce principe assure la lubrification suffisante du vilebrequin des pistons et de tous les éléments mécaniques. La pompe du  carburateur est actionnée par la dépression dans la partie avant du moteur et est connectée par une durit Festo de 3 mm .

 

Les cames se trouvent en partie avant du moteur qui est étanche par rapport au carter. Cette partie est équipée d’une lubrification séparée. Dans le carter on trouve aussi le distributeur d’allumage qui se connecte par un câble plat à l’allumeur à microprocesseur. Cet appareil, se trouve dans une boîte blindée et règle la séquence d’allumage, l’avance de l’allumage et la limitation des tours maximum du moteur.

Si vous entendez cette limitation en vol à plein régime l’hélice est trop petite, le moteur prend trop de tours

 

En plus, à l’occasion des travaux de maintenance,  le microprocesseur donne diverses infos, N° de série du moteur et  autres données semblables. L’allumeur se connecte par un câble blindé à l’appareil à haute tension de l’allumage qui se trouve à l’arrière du moteur. Les bobines de l’allumage se connectent, sans possibilité de confusion, par des câbles aux bougies.

 

Mise en opération

 

Votre moteur a subi, chez le constructeur, une courte période de  rodage. Les soupapes ainsi que le carburateur ont été réglés provisoirement. Les valeurs des réglages se trouvent dans le tableau en tête de l’article.

 

Le jeu des soupapes doit être réglé à 0,05 x 0,08 mm, pour moi la cale de 0,05 passe librement celle de 0,07 est dure et 0,08 ne passe pas. Chaque soupape se règle séparément au poussoir du culbuteur. On se sert d’une cale. Il faut vérifier que les deux soupapes se trouvent dans la position : fermée. On tourne le moteur par l’hélice jusqu’ à ce que le piston arrive au point mort haut. Faites attention : un jeu un peu trop grand vaut mieux qu’un jeu nul. Si les soupapes ne sont pas fermées correctement elles grilleront.

je procède de la façon suivante :
règlage admission:
la soupape d'échappement du même cylindre doit être entièrement ouverte 

règlage échappement :
la soupape admission du même cylindre doit être entièrement fermée
faire des mouvements d'hélice droite et gauche pour bien trouver le passage max de la cale une fois trouvé , régler
cela évite de démonter sans arrêt les bougies pour trouver le point mort haut
lorsque tout est règlé faire 3 ou 4 tours d'hélice et revérifier avec les cales.

TOUJOU
RS REGLER A FROID

 

La mécanique des soupapes est construite dans une matière qui augmente légèrement le jeu des soupapes quand le moteur chauffe. Après avoir vérifié le jeu correctement réglé, mettez une goutte d’huile à tous les culbuteurs je mets de la graisse noire au molybdène qui reste beaucoup plus longtemps et est plus efficace en cas d’humidité. Vérifiez le montage correct et ferme de l’hélice avant le démarrage du moteur. Raccordez le réservoir avec une durite résistant à l’essence ( TIGON )et d’un diamètre de 2,5 mm ou plus. Connectez l’allumeur par un inter à un accu de 4,8 V.

 

Attention : Il faut impérativement, pour raisons de sécurité, mettre un inter et contrôler la coupure de l’allumage. Moteur arrêté, l’allumage se met en stand by et se met en marche automatiquement à chaque mouvement de l’hélice.

Le trottle cut est programmé sur ma radio par l’intermédiaire d’un inter le même pour tous les avions même sur les jets et m’informe à la mise sous tension de l’émetteur de la position des gaz

 

Démarrage du moteur

 

Tournez le moteur à la main, allumage coupé, jusqu’à ce que l’essence arrive au carburateur. Afin de faciliter l’aspiration, fermez le starter. Vérifiez que votre modèle est tenu par un  aide afin d’être autonome. Vérifiez également qu’aucune personne ne se trouve dans le champ de l’hélice. Mettez l’allumage en marche et tournez le moteur, en tenant fermement l’hélice, deux ou trois fois. S’il y a assez d’essence, vous sentirez des allumages. Démarrez le moteur, starter fermé. Le moteur va démarrer pour un moment. Ouvrez le starter et mettez un peu de gaz et démarrez le moteur. Faites tourner le moteur à 1200 tours environ pendant une à deux minutes. Après vous réglez le moteur  à vos besoins.

 

 

 

FAITES VOUS AIDER  PAR 2 PERSONNES MINIMUM

DANS VOTRE JARDIN ATTACHER SOLIDEMENT L’AVION A UN ARBRE

 

- Brasser l’hélice à la main ALLUMAGE COUPE, 3 ou 4 tours pour mélanger l’huile accumulée dans les cylindres du bas.

- METTRE LES GAZ AU MINIMUM (premier démarrage environ 0,5 mm d’ouverture de papillon)

- Fermer le starter (je vous recommande de mettre un servo sur le starter)

- Mettre l’allumage sur ON

- Brasser l’hélice sans en avoir peur (je n’ai jamais eu de retour MAIS TOUJOURS RESTER PRUDENT) jusqu'à ce qu’il démarre, 2 ou 3 tours puis il s’arrête, normal il y a le starter

- Ouvrir le starter

- Rebrasser l’hélice il démarre après 3 ou 4 fois comme  un 3W, s’il s’arrête mettre un peu plus de trim de gaz.

- LAISSER CHAUFFER 3 à 4 minutes j’ai bien dit 3 à 4 minutes (un grandeur chauffe ou minimum ¼ d’heure) sinon vous allez tout descendre et bonjour la note, la garantie ne marchera pas. Prévenir le chef de piste dans les meetings pour qu’il ne fasse pas  un « caca nerveux » surtout que, vu le bruit du moteur vous pouvez chauffer pendant le vol précédent !!!!!!!!!!!! au besoin prévenir le pilote du tour précédent que vous faites chauffer pendant son vol .

 

Le carburateur offre trois options de réglage :

 

La vis nommé L: ralenti

La vis nommé H : tours maximales

La vis conique limitant le boisseau que je supprime pour que le servo de gaz n’arrive pas en butée.

 

Attention :

 

-         les réglages L et H sont interdépendants

-         le capot  moteur, suite à sa forme, en vol peut créer un régime de basse ou haute pression autour du moteur ce qui nécessite un réglage adapté

-         le moteur à la température de fonctionnement utilise l’air chaud du carter qui contient moins d’oxygène et en conséquence réduira les tours maximales, et à cause de ça un moteur réglé trop pauvre peut s’arrêter en vol

-         aussi malgré le carburateur à pompe, il sera avantageux placer le réservoir le plus proche possible du moteur.

 

Travaux de maintenance

 

Les culbuteurs d’un moteur neuf sont à régler fréquemment parce que la zone de contact entre les culbuteurs et les poussoirs s’adapte à la forme finale pendant une certaine période.

 

Tous les 3 à 4 vols pendant 15 vols

Après 20 vols ça commence à se stabiliser

 

Après une période de stockage il est possible que d’huile s’amasse dans les cylindres du bas. Faire quelques tours d’hélice à la main.

Après 2 à 3 heures d’opération on doit revisser légèrement les écrous des tubes d’admission  et de l‘échappement ainsi que tous les vis et écrous à l’extérieur du moteur.


surveiller les écrous d'échappement côté annulaire clé de 23
 

On démonte et monte les capots de  bougies sans les tourner .Vérifiez que les capots tiennent bien  sur la bougie.

 

Si possible le moteur doit être monté : le cylindre en haut et verticale, celui qui se trouve entre la prise de dépression du carbu et le câble d’allumage.(la marque MOKI a l’endroit)

 

N’oubliez pas mettre un peu d’huile aux culbuteurs avant chaque vol.

 

Montage de l’hélice

 

L’hélice se monte avec les six BTR de montage afin de garantir un montage sûr plus l’écrou central. La rondelle de montage avec ses six trous peut servir de gabarit de perçage des hélices en bois.

Le diamètre du plateau d’hélice moteur est un peu faible à mon goût et les hélices se marquent trop vite il est bon de refaire une rondelle de 5 mm minimum en AUG4 au diamètre du centre de votre hélice

Perçage hélice 12,5 mm

Perçage vis 6,3 mm

 

Serrez les vis uniformément « en croix » et vérifiez régulièrement le serrage.

 

Avis de montage du carburateur

 

Au  cas ou vous montez un cornet d’aspiration, et si vous changez la longueur des vis, vérifiez que les vis ne soient pas trop longues. Des vis trop longues endommageront les bobines d’allumages dans le boîtier.

 

Avis de sécurité

 

Notez que les capuchons des bougies sont sous haute tension. Pour toute intervention coupez l’alimentation et attendez quelques moments la décharge du condensateur.

 

N’utilisez que des hélices soigneusement équilibrées. Si une hélice touche le sol, un contrôle détaillé est obligatoire. Le moindre résultat douteux nécessite le remplacement de l’hélice. Des pales endommagées ne peuvent plus servir.

 

Ne demeurez jamais dans le champ d’une hélice qui tourne et informez les personnes autours sur les dangers présents.

 

Ne réglez le carburateur que le moteur arrêté.

 

Au moins un aide doit tenir le model au démarrage du moteur.

 

Montage de l’allumeur

 

Montez le boîtier. La fiche noire fournie se connecte aux contacts suivant l’inscription plus/moins sur l’allumeur. La fiche n’entre dans la prise que dans une orientation unique. La fiche connectée correctement et l’accu branché, la LED verte s’allume, comme contrôle du branchement correct de l’accu. Si la LED ne s’allume pas, l’accu est connecté en sens inverse et il faut intervertir plus et moins

L’allumage est protégé contre la polarité inverse et ne sera pas endommagé.

 

Attention

 

Nous ne sommes pas en mesure de vérifier le respect des mesures de sécurité de vos opérations. En conséquence nous déclinons toute responsabilité de quelconques dommages.

 

Appliquez les soins nécessaires sur les interventions du modèle et acceptez votre propre responsabilité.

 

Garantie

 

Nous accordons une garantie de deux ans sur tous pièces. En cas de garantie il faut nous téléphoner et puis envoyer le moteur dans l’état. Ne rien démonter  et ajoutez la facture originale.

 

Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir et succès avec votre nouveau moteur  – vous serez enthousiasmés de la puissance et du fonctionnement.


fumigène 
j'injecte directement en haut de l'annulair par un tube laiton de 3 mm , mais un trou de 4 mm est percé dans le bas de l'annulair pour le vider au cas ou vous faites marcher la pompe fumigène quand le moteur ne fonctionne pas et pour éviter tout accumulation de liquide dans les cylindres du bas qui pourrait créer un choc hydraulique. Une vanne électrique (jet tronic) après la pompe doit obligatoirement fermer le circuit pour éviter le syphonage, elle est commandée avec la pompe.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :